BABYLON 5

I am Grey. I stand between the candle and the star.
B5_present

We are Grey. We stand between the darkness and the light.

Babylon 5 est une série épique de Science-fiction ayant été diffusée la première fois de 1993 à 1998. Elle comporte entre ses dates 5 saisons de 22 épisodes et 6 films. (+ un spin off arrêté avant même sa diffusion pour cause de conflits avec la chaine productrice)

Babylon 5 présente une particularité assez rare (unique ?) dans l'univers des séries télévisées : les cinq saisons et leur contenu étaient écrites dès le début du projet, (la saison 4 a été adaptée pour faire face au risque du non-renouvellement de la série). Joe Michael Straczynski a conçu une histoire en cinq saisons (ou chapitres) correspondant à cinq années civiles, de 2258 à 2262.

Cette série est tout simplement culte : Straczynski y fait un véritable travail d'auteur! Une histoire juste géniale, portée par un souffle épique, le tout à la hauteur des meilleures sagas de SF jamais écrites (en roman, rien de comparable à B5 sur les écrans).

L'univers se décline par ailleurs en téléfilms, séries, romans et BD, formant un tout, cohérent, exceptionnel et magistral!

Créateur et scénariste : Joe Michael Straczynski

Nous sommes en 2258, l'aube du Troisième âge de l'humanité, 10 ans après la terrible guerre Humains-Minbaris qui a vu la quasi destruction de l'humanité.

Le projet Babylon est l'ultime espoir de paix entre les différentes races de l'univers. Babylon 5 (les stations 1 à 3 ont été détruites et Babylon 4 a... disparu) est la dernière station de type Babylon et le cœur d'évènements extraordinaires.

Si la station est constituée par un équipage humain, le conseil de la station (qui règle les affaires/litiges diplomatiques et commerciaux) est composée des représentants des 5 grandes races : Humains, Minbaris, Centauris, Narns et le mystérieux ambassadeur des Vorlons.

Bien évidemment, préserver la paix n'est pas une chose aisée, car les conflits de jadis ne sont jamais vraiment oubliées (Narns/Centauris) et risquent de conduire l'univers au chaos...

Sans compter que l'humanité n'est pas exempte de défauts et de velléités de grandeur.


CASTING :

Richards Biggs alias Dr Stephen Franklin
Bruce Boxleitner alias John Sheridan
Claudia Christian alias Susan Ivanova
Mira Furlan alias Delenn
Peter Jurasik alias Londo Mollari
Stephen Furst alias Vir Cotto
Andreas Katsulas alias G'Kar
Jerry Doyle alias Michael Garibaldi
Michael O'Hare alias Jeffrey Sinclair

A noter que les personnages humains et aliens ont des évolutions spectaculaires durant les 5 ans que durent les évènements traversés.

Le personnage principal :
La Station Babylon 5
babylon5

Longue de 8 kilomètres, Babylon 5 est une station de l'Alliance terrienne située dans le système solaire d'Epsilon, en territoire neutre. Sa fonction principale est d'être un siège diplomatique pour les régimes du secteur (Terre, Fédération minbarie, République centaurie, Régime narn et Empire vorlon) et les membres de la Ligue des mondes non alignés.

Babylon 5 (aussi appelée B5) sert également de port de commerce très actif, se situant au carrefour de diverses puissances majeures. Elle abrite près de 250 000 habitants, humains ou extraterrestres.

et mon personnage favori le vorlon Kosh Naranek sdsd_54f9
KoshVorlon


GENERIQUE
(saison 3) - Intense et magnifique

-


SAISONS ET TÉLÉFILMS

Téléfilm
The Gathering / Premier Contact Vorlon

B5_01

Introduction à toute l'histoire, ce téléfim sert de pilote. A voir malgré des effets spéciaux très faibles, on fait ici la connaissance des mythiques et très énigmatiques Vorlons et de leur arrivée sur Babylone 5, à ne pas rater.

Saison 1 :
Signs and Portents (22 épisodes)

B5_S1

Cette saison sert d'avantage d'introduction aux personnages, situations et environnement de la série pour familiariser le téléspectateur. C'est une introduction avec des épisodes apparemment isolés (stand alone episode en anglais), mais une lente montée de la tension. Cette saison démarre le puzzle planifié par Straczynski et là aussi malgré des épisodes peu abouti visuellement (peu de moyens (argent et à "l'époque" pour les SFX) les évènements de cette saison auront leur importance jusque toute la toute fin.

A découvrir, sans à priori et se laisser porter. L'histoire de B5 part "doucement mais surement " et se conclura sur un feu d'artifice époustouflant!

Saison 2 :
The Coming of Shadows (22 épisodes)

B5_S2

Cette 2de Saison permet d'entrer dans l'histoire et de développer les éléments et personnages, c'est une accélération de l’histoire. La tension monte, les pièces du puzzles se dévoilent...

Saison 3 :
Point of No Return (22 épisodes)

B5_S3

Tout est dans le titre... Le drame lancé et les héros se débattent contre lui. Saison magnifique, intense, il n'y aura plus non plus de retour en arrière possible pour le téléspectateur pris dans l'ouragan qu'est B5!

Saison 4 :
No Surrender No Retreat (22 épisodes)

B5_S4

Cette saison permet de résoudre les intrigues principales. Intense, violente, émouvante, magnifique et épique encore!

Saison 5 :
Wheel of Fire (22 épisodes)

B5_S5

Cette saison met en scène l'après des évènements vécus les saisons passés et les conséquences qui en découlent. Toujours magistral!

Téléfilm
In The Beginning

B5_beginning

Au commencement/In the Beginning (1997) raconte la genèse de l'histoire, en particulier la Guerre Terre-Minbari - Épisode à voir après les 5 saisons car il contient de nombreuses révélations.

Téléfilms
The Third Space + The River of Souls + A Call to Arms

B5_movies

La cinquième dimension/Thirdspace (1998) se situe pendant la quatrième saison, après la guerre contre les Ombres.
La rivière des âmes/The River of Souls (1998) se situe après la cinquième saison.
L'appel aux armes/A Call to Arms (1999) se situe bien au-delà de la cinquième saison et sert d'introduction à 2267, Ultime Croisade.

Téléfilms
The Lost Tales

B5_lostT

Babylon 5, the Lost Tales : suite de téléfilms (3 sont prévus) directement pour le marché DVD. Le premier disque titré Voices in the Dark comprend deux épisodes et est sorti le 31 juillet 2007.

Téléfilm
Legend of the Rangers

B5_rangers

Legend of the Ranger : to Live and Die in the Starlight (2002) : prévu pour être le pilote d'une série dérivée qui n'a jamais vu le jour. L'histoire se concentre sur l'équipage d'un vieux vaisseau de l'Anla'shok (les Rangers) chargé de protéger le Valen, dernier de l'entente entre l'Alliance terrienne et la Fédération Minbari. Ce dernier transporte de nombreux ambassadeurs de l'Alliance interstellaire à qui doivent être présentées les preuves de l'apparition d'un nouvel ennemi.

Série Dérivée
Crusade / 2267, l'Ultime Croisade

2267

B5 a connu une série dérivée (Crusade – 2267 L'Ultime Croisade) annulée au bout de 13 épisodes et qui raconte une partie du combat contre les Drahks....

GUIDE DES ÉPISODES :
Guide complet de la saga, saisons, téléfilms, etc, quoi regarder, et dans quel ordre : ICI

SITES :
www.babylon.com
http://babylon5.warnerbros.com/
http://fr.wikipedia.org/wiki/Babylon_5

COMMENT EST NÉE LA SÉRIE

A l'époque, comme maintenant les producteurs potentiels étaient réfractaires aux séries du genre Science fiction, principalement a cause des coûts importants d'une telle production.

Joseph Michael Straczynski (JMS) proposa à la PTEN que les budgets seraient tenu grâce à l'utilisation massive (et c'est une première a l'époque) des images de synthèse. Avec un budget par épisode d'un moyenne de 500 000$, il n'avait pas le choix et même avec cela, ce fut un véritable exploit de tenir 5 saisons. Pour comparaison Startrek DS9 avait un budget moyen par épisode 7 fois plus important soit 3,5 millions de $.

Babylon 5 est la seule a avoir été planifié a l'avance. En effet JMS écrivit les 5 saisons, les arcs les composant, bien avant la production du premier épisode. Il en découle une cohérence absolument fabuleuse, des arcs grandioses et surtout aucun stand alone. Chaque épisode est une pierre supplémentaire construisant petit à petit le monument qu'est babylon 5. Mais JMS a su s'entourer lors de la production des épisodes de certains grands noms de la SF, comme Peter David, Neil Gaiman Dorothy C. Fontana ou Harlan Ellison. Cependant JMS restait l'auteur principal et ne laissait jamais ces consultants prestigieux seuls sur un script d'épisode. Son implication fut telle qu'en plus d'être auteur il était aussi directeur, gérant carrément sur le plateau le tournage des épisodes.

Chaque personnage conçu avait un background extrêmement dense et réaliste (avec de multiples portes de sorties, en cas d'imprévus inhérent au format télévisuel).

C'est d'ailleurs, l'un des points les plus frappant... Au delà d'une trame scénaristique absolument magnifique, épique et cohérente, les personnages sont si réalistes, si travaillés qu'il faut des acteurs de très haut vol pour pouvoir les interpréter. Mais là aussi JMS a su s'entourer d'acteurs magistraux et en nombre.

IMPACT ET THÈMES DE LA SÉRIE

Cette série eu un impact extrêmement important sur le paysage télévisuel de l'époque. L'engouement fut tel que de nombreuses séries pompèrent honteusement certaines idées de JMS.

Star trek DS9 en est la preuve irréfutable mais aussi des séries plus lointaines comme la Franchise Stargate où les Anciens ne sont que de pâles et insipides copies des premiers de babylon 5 (Vorlon, Ombres etc). Il va s'en dire que ces séries ne purent jamais ne serait-ce approcher la profondeur et la richesse de Babylon 5.

Il serait irrespectueux de tenter d'en faire un résumé grossier. Cependant les thèmes abordés a travers ces frasques épiques de dizaines de races toutes si uniques les unes des autres pourraient approximer la richesse de la réflexion qu'engendre Babylon 5 :

    * L'opposition Autoritarisme-liberté totale
    * La guerre et la paix
    * L'addiction
    * Les rêves et visions
    * Les religions
    * Et bien d'autres...

En 2006, JMS écrit et tourne Babylon 5 : The lost tales, épisodes parallèles à la série (en fait 10 ans après la guerre des ombres).

Le Premier volet de la nouvelle Saga sort fin juillet 2007 directement en DVD. Il y a toujours les réticences des producteurs c'est pourquoi JMS met la main a la patte et avec la Warner investit dans son œuvre. Malgré un budget limité c'est un phénomène comblant toutes les attentes des fans.

Les scénarii imbriqués sont absolument dantesques, digne de son aieul mais en plus les scènes 3d sont d'une qualité époustouflante. Jadis Babylon 5 était le précurseur des scènes de synthèses, ici avec un budget réduit elle enfonce 6 pieds sous terre toutes les autres séries sorties jusqu'à maintenant. Petite anecdote, la Warner ayant perdu les modèles 3D, JMS fit un appel aux fans pour lui procurer les modèles 3D que la communauté avait fait pendant des années. Et ce fut grâce a cela que le studio des scènes de synthèse put sans recommencer tout à zéro produire des modèles en haute résolution des divers décors et vaisseaux de la série.

Et de plus comme son illustre ainé, la magie est toujours présente, avec d'abord une trame scénaristique servie par des effets spéciaux magnifiques, chose qui malheureusement dans le paysage Science fictionnel est souvent à l'inverse des effets primant sur un scénario mince comme une feuille de papier.

La plus GRANDE, non par la taille mais par la qualité, des séries de Science-fiction que je ne peux que conseiller chaleureusement. Une fois le début, de la première saison, passé (très peu de moyen financier) vous entrerez dans un univers si intelligent, si riche , si coloré que votre perception de ce genre de série changera à jamais.

PS : A elles seules, les audiences de babylon 5 rivalisaient a l'époque avec les audiences actuelles du très populaire Doctor Who. C'est pour dire l'engouement presque mystique des fans.


vorlon_thum


Merci à Ketheriel, 9/10ForEver et Gilles Nuytens.