It must have something to do

HKo2018978HKo2013717HKo2013467

HKo2004348

WITH YOU!

 

Bon je me suis régalée avec cet épisode qui, s'il n'est pas parfait et même critiquables sur certains points (la séparation made Children of Earth du début certains passages dans l'avion, l'anti-poison à la McGyver, le cou-flesh-effect décidément c'est à la mode lol -cf Doctor Who .05) était aussi jubilatoire tant j'ai retrouvé "le whoniverse"!

Références à Doctor who, impertinences, petites phrases qui font mouche à la griffe RTD = Russell T. Davies (maintenant qu'il n'est plus "là", dans Doctor Who, ça me saute aux yeux) et du coup je sors de l'épisode avec cette impression joyeuse ô combien, mais un peu étrange d'avoir retrouvé avec cet épisode toute une grande partie de ce que j'aimais dans Doctor Who, et qui n'est plus là...

Etrange car on est dans Torchwood, qui jusque là (= entendre post saison 3) n'avait pas répondu à mes attentes, je trouvais la série pas à la hauteur du Captain Jack, personnage ô combien charismatique et étrange encore car cet épisode a été écrit par Doris Egan,  auteure américaine... O__O!

Mais cette phrase, déjà, qui a des échos très particuliers, obligé avec les mots blue et ancient (elle dit pas aged la mère Gwen mais ancient!) je dirais lol lorsque Gwen s'adresse à Jack : and you'd just turn up out of the blue and visit my granddaughter. I'd be ancient and you'd be exactly the same.

Sans compter les petites phrases dont je parlais et qui forment un joli florilège et qui sonnent bien plus britanniques et RTD que US il me semble et qui font mouche :

- Water? I'm American too. Can't I contribute to our global cultural hegemony with a nice frosty cola? :lol

If the devil himself walked this earth, he'd surely be working in P.R. (Public Relations) XD

What sort of getaway car is this? I thought you Americans all had these big S.U.V.s. PTDR parce que quand même allez balancer la mini comme voiture de sauvetage, c'est doublement symbolique et je ne peux pas croire que cette phrase là (aussi) soit pas de RTD, et si non, ben beau travail de cohérence globale en plus du clin d'oeil et à Torchwood post Saison 4 et aux USA lol:

Ce sont toutes ces petites choses qui m'ont fait au final me retrouver "chez moi" avec cet épisode, l'impression de retrouver quelque chose que j'avais perdu de vue depuis un moment, et quel plaisir malgré les imperfections de l'épisode.

There's gonna be a mob outside my door for the rest of my life.

HKo2017709And life is now a very long time.

Les personnages quant à eux continuent de se révéler avec un Bill Pullman toujours énorme et dont le lien avec les évènements n'apparait toujours pas. Mais vraiment c'est osé d'avoir un tel perso comme héros, à suivre.

Il est également intéressant de suivre sa démarche, sa gestion de l'immortalité. On avait vu celle de Jack, là on a à faire à un tout autre personnage, au delà du cynisme je dirais...

Idem avec le personnage de Jilly jouée par une Lauren Ambrose époustouflante en tête à claque à dents de requin, bien loin de son personnage de Claire dans Six Feet Under!

Le Docteur Juarez prend aussi une place intéressante : pratique, incisive, elle s'impose en douceur, j'aime beaucoup (et cette fois elle ne porte ses talons qu'en dehors de l'hopital XD).

Esther est toujours sympathique même si elle est un archétype ambulant. Et Rex est moins pire que dans le 401, mais vraiment le jeu de l'acteur, euh, ne me convainc pas...

En tous les cas je note, avec plaisir que les rôles féminins sont bien présents dans la série : bravo et pour des personnages très variés, dont ceux de Kitzinger et Juarez qui d'habitude échoient à des hommes!

Et lol je rêve où j'ai cru voir un semblant d'étincelle dans le salut de Vera à Esther : un nouveau personnage bi/omnisexuel en perspective ^___^?

Sinon, on avance peu quant à l'intrigue générale si ce n'est qu'on semble être dans une théorie du complot très américaine avec la tête de la CIA impliquée.

L'épisode est surtout le prétexte à un tête à tête de retrouvailles avec Jack et Gwen, et c'était plutôt chouette. L'empoisonnement  et son sauvetage à la McGyer très rabâché et très "série us" mais fun et là encore la touche RTD avec les running gag et le coming out du steward XD!

Et puis joie toute personnelle de retrouver Dichen Lachman en Lyn, personnage très "terminatorien" certes, mais là encore, une femme et puis j'adore Dichen Lachman qui eut jouer bien autre chose. Quelle dommage de n'avoir pas pris Enver Gjokaj (partenaire de Lachman dans Dolhouse) pour Rex... c'eut été autre chose...

Bon, sans surprise, Jack ne meurt donc pas, mais sno ré-apprentissage de sa mortalité est intéressant.

Sinon, ô joie, le vortex manipulator est de retour! Là je dis bravo, un jack qui peut voyager sans être coincé sur Terre est bien plus intéressant! Par ailleurs, il reprend  ici son aura "whovienne" d'un alien du 51ème, sachant des choses au-delà de nos connaissances, en plus de  son passé sur Terre! Ce que j'attendais dans Torchwood depuis le début et qui n'avait été que trop sporadique jusque là!

Belle réalisation sinon, et bon pas surprenant quant on voit la filmo du réalisateur à savoir Bill Gierhart, on continue dans le lourd de ce côté là après Bharat Nalluri. Et nous avons donc ici des images très en gros plan -au plus près des personnages, Jack et Oswald (lol le choix du prénom ^^) notamment, et des extérieurs très réussis avec des cadrages originaux.

Bref un épisode qui m'a surprise une fois et qui m'a fait renouer avec des sentiments "anciens" à défauts d'être bleus et empruntés à Doctor Who : étrange, mais ô combien plaisante sensation!

Pour le reste, et malgré certaines faiblesses à suivre. Et bon choix au final que cette diffusion estivale qui nousprpose ce programme déjà original (ça change des remakes lol), drôle, impertinent et assez audacieux  au final!

Bref en espérant que la suite soit encore mieux, y compris en terme de scénario car le fond de l'histoire de Miracle Day est vraiment passionnant! Espérons juste que ce ne soit pas trop gâché par les CIA-stuff ^^

Bref, je me suis régalée au final!

Et  pour Jack surnommé "World war II" par Rex, là encore des dialogues savoureux, dialogues qui sont la grande qualité de cet épisode!

Edit : ah oui, je pense qu'on va finalement retourner au Pays de Galles puisque Rhys y est resté. Au passage, bien que déjà fait dans Children of Earth, la séparation d'avec Anwen est un moment horrible Sad