"I wanna do bad things with you"

affiche
TRUE BLOOD

Grâce à un substitut qui leur permet de se nourrir sans tuer, les vampires vivent désormais au milieu des humains. La série s'intéresse à la relation entre un vampire, Bill et une jeune serveuse, pleine de surprises, Sookie.

Le retour sur HBO d'Alan Ball Alan Ball, le créateur de Six Feet Under, avec cette série tirée des livres de Charlaine Harris, "Southern Vampire".

Avec : Anna Paquin, Stephen Moyer, Ryan Kwanten, Rutina Wesley...

Le chemin qui m'a conduit à regarder True Blood est un soupçon tortueux... Car contre toute attente ce n'est pas la présence des vampires qui m'y conduit, au contraire !

D'abord parce que les vampires en soi, ça m'indiffère un brin, en tous les cas, ça ne m'attire pas spécialement,si si, Spike est une exception...

Et puis après Spike... *long-et-profond-soupir*

Et le Vlad de Coppola et surtout, retour aux sources, le somptueux et terrifiant roman de Bram Stoker...

Je veux dire, j'ai lu les Anne Rice et autres chroniques vampiresques à leur parution, et j'ai aimé, et puis, à force, j'ai eu l'impression d'une mode, puis arrive Poppy Z. Brite et ce sentiment se renforce et il semblerait aujourd'hui une grande vague de glamour à la vampire officie dans les romans pour ados (S. Meyer...pas lu, j'avoue...)...

Tout ça pour dire que le pitch en soi ne m'aurait pas poussé à voir ce premier épisode, si...il n'était signé Alan Ball! Car oui j'ai adoré Six Feet Under (avec un énorme coup de cœur pour les 3 premières saisons)...S'est mêlé à cela un commentaire mystérieux dans une discussion et un agacement dû au battage/Blocage autour de ce qu'il convient d'appeler il semblerait non pas "The Fringe" mais "le dernier Abrams"!

Anyway...me voilà donc devant le premier épisode de "True BLood" en ne sachant rien d'autre que : Alan Ball, vampire et Anna Paquin lol!

Ce qui s'est avéré des plus judicieux car pour avoir vu les bandes-annonces après les deux premiers épisodes : OMG, trop trop de révélations dans ces bandes annonces et plus aucune surprise... Je comprend mieux les réactions très tièdes du coup...

Je vous laisse découvrir la bande-annonce de la série, une qui permet de laisser des surprises...

Première agréable surprise dès l'introduction : oh.... les vampires sont dévoilés et prennent part à la vie publique des USA O__O ! Ca c'est une surprise : pas de créatures de l'ombre et de monde parallèle, mais bien
deux mondes se côtoyant au grand jour : excellent ! J'adore ! L'extrait à la télé avec l'élue ou la représentante des vampires est d'ailleurs excellent !

Introduction qui constitue une belle "mise en bouche" avec en plus la méprise très drôle du couple d'ado : celui qui ressemble à un vampire n'est est pas... et celui qui ressemble au péquenot du coin en est un... Ah les apparences... L'ambiance et le décor sont plantés, ambiance que viendra renforcer un sublime générique, avec une musique lancinante des images du passé, de vie et de mort le tout dans dans une ambiance 100% bayou : moite... et un refrain presque hypnotique et sans ambiguïté : "I wanna do bag things with you"...

Et là seconde surprise et de taille : Sookie l'héroïne comme je le découvre est télépathe !! Enfin, en entend les pensées des autres uniquement... à voir si elle pourra aller plus loin mais ça je ne m'y attendais pas et très vite j'apprends qu'elle est juste une humaine, et pas une vampire comme j'ai pensé au début... O__O j'adore !

Et Anna Paquin est blonde : parfait, pas de repère possible avec la Malicia qu'elle campait dans la saga X-Men!

L'ambiance semble irréelle : ce bar, ces gens, tout est si bruyant, coloré...J'ai aussi adoré découvrir Tara à son magasin, un accent trainant, une philosophie de la vie à toute épreuve...Je suis contente quelques minutes après de m'apercevoir que cette fille sera un des personnages principaux lol. Personnage que j'adore et qui accumule les répliques cinglantes (il semblerait que ses lectures lui soit profitables malgré son tempérament de révoltée permanente) et la "nunucherie" absolue face à Jason...

Et au milieu du capharnaüm mental de Sookie qui s'efforce de garder un lien, un contact avec le réel arrive dans un silence apaisant ...un inconnu blafard...Un Vampire : "My first" *hum-hum* comme dira Sookie avec une naïveté spontanée qui va s'avéré être "sa marque de fabrique"...


bill

L'inconnu est livide, il a un air usé, vieillot et usé, anachronique aussi mais de par cela il détonne sur le reste et la scène de la rencontre est juste impressionnante car l'atmosphère devient tangible et les tensions toutes les tensions (Sookie, le Vampire, Sam, les clients..) du Merlotte semblent palpables...épaisses...
Cette atmosphère se reproduira lors de la seconde du venue du Vampire dans une scène que j'ai adoré, très décalée, irréelle... et belle aussi !

On sent la fascination réciproque éprouvée par nos deux protagonistes...Car le vampire semble s'apercevoir que quelque chose est bel et bien différent chez Sookie...

En parallèle de cette rencontre nous suivons la vie sexuelle bien remplie de Jason, qui va s'avère être le frère de Sookie, et disons le sans ambage : il a une bite à la place du cerveau et il semble de plus en rut permanent, looool !

sex

Il découvre chez sa liaison du moment que celle-ci a eu des relations "contre-nature" en vendant son sang à un vampire et en ayant des rapports sexuels "brutaux" avec lui... Elle lui montre la vidéo de ces ébats...Impressionnante...Elle va avoir le même effet sur Jason qui se lance dans un parodie de ce qu'il a vue... acte dont les conséquences seront de mettre en place un des fils conducteur de l'épisode puisque Maudette (such a name^^), la fille en question, va être retrouvée étranglée...

Pendant ce temps, Sookie découvre avec horreur que le couple qui s'est rapproché du vampire le fait avec le plan de l'attaquer pour le vider de son sang : le sang de vampire ou V-Blood s'avère être une sorte de drogue pour les humains, drogue qui se vend très chère au marché noir... Et comme nous allons l'apprendre, drainer un vampire, ce n'est pas du tout comme siphonner un réservoir (lol), c'est pas bien, et interdit^^...

Bref, Sookie vole donc au secours du vampire, qu'elle retrouve grâce à ses pouvoirs, sur le sol, perfusé et encore plus exsangue que jamais, il est en bien mauvaise posture!

Armée d'une chaine, Sookie attaque un des malfrats et par un tour de passe-passe inexpliqué (télékinésie, chance, autre chose) le neutralise...Armée d'un couteau elle fera fuir le couple, qui jure d'avoir sa peau...

savedog

Une scène complètement décalée encore s'ensuivra durant laquelle, décidément pas glamour, mais juste très différent, ce vampire s'appelle non pas Basil ou Langford mais...Bill ! MDR !

Et on en apprend un peu plus sur la mythologie des vampires, qui ici, craignent l'argent...

J'ai ri une fois encore devant la surprise enfantine et le désappointement de Sookie...

Dans le registre comique, l'échange avec sa grand mère est également excellent "You've got a date?" dit la grand-mère pleine d'espoir => "rooo meu non, j'ai rencontré un vampire grand-mère" (et le : "c'est plus bien excitant", au sens propre et figuré" transpire de toute partout *clap* Et la grand-mère à fond qui se veut se faire faire des cours d'histoire, énorme MDR! Dans le même registre l'allusion à Katrina au début était énorme "no, we "can't breathe"...lol de lol...

L'épisode va se terminer dans une scène hallucinante où Sookie se fait proprement lyncher. Une scène magistrale avec un cadrage et un éclairage parfait, des ralentis judicieux qui nous donnent un impression de violence sourde et brute  et pouf ...plus rien : raaaaaa...la Suiteeeee !

Alors, comme j'ai enchainé les deux premiers épisodes, j'ai un peu de mal à les dissocier  mais j'ai adoré l'atmosphère d'attraction-fascination qui se met très vite en place...

Il y a la différence, étrangement fascinante, le sexe, Sookie révèle très vite et avec une candeur absolue son statut de vierge, aussi bien en terme de vampire que pour le reste...lol

Le sexe ici pulsion de vie et de mort comme jamais, le sexe exacerbé partout, les regards, les poses, tout y renvoie...Y compris notre vierge et candide héroïne qui avec une nonchalance très sudiste oscille entre poses et tenues ingénues...

Bref une introduction réussie pour moi mais qui peut laisser perplexe car Alan Ball nous campe ici une chronique, non plus celle de la famille Fischer (Six Feet Under) mais celle de la petite bourgade de "BonTemps" ...Pas de mystère ou de fil conducteur apparent, juste des personnages, que l'on suit, qui se croisent..s'attirent, se cherchent... et cherchent quoi au fond...?

En tous les cas un épisode dont j'ai aimé l'ambiance et la réalisation et qui a su me surprendre et me donner envie de voir la suite : "Allons-y" !!

sookie_bill